Rechercher

Le Chevalier Opale

Personnage Mythique de l'interrègne, le chevalier opale était plus reconnu comme une figure ou un symbole, qu’une personne, et ce à cause de ses nombreux faits d’armes. D’ailleurs de nombreuses théories font état de plusieurs personnes portant le titre voire qu’il était un envoyé divin… Le seul point commun de toutes ces théories est le bienfait que le chevalier opale a pu apporter aux citoyens qu’il rencontrait sur son chemin.

La version la plus connue de l’histoire du chevalier opale commence durant l'interrègne, sous le joug d’un noble tyrannique, torturant les populations vulpiennes habitant la région. Un jour une sorcière maudit le seigneur pour le punir de son cruel comportement envers ses sujets: Tous les soirs, il revêtirait la peau de ceux qu’il a oppressés. Après plusieurs mois, le seigneur devint fou en prenant conscience de ses actes et il supplia la sorcière de lui faire oublier toute cette peine et cette souffrance. La sorcière accepta mais à une condition, il consacrerait sa nouvelle vie à protéger les faibles. Ainsi le chevalier opale apparut… Mais encore une fois, ce ne sont que des Légendes.

Au cours de ces voyages, le chevalier accomplit de nombreux hauts faites et aida nombres d’innocents, la majorité de ces actions sont plus des histoires locales que des comtes réellement racontés.

Mais l’histoire la plus célèbre de ce héro reste le Sauvetage de Raka la Princesse du Doge rakshasa Dirhen.

Dans l’opulente ville de Pandushba, la fille du riche dirigeant avait été portée et aucun des gardes, mercenaires et aventuriers ne parvenaient à la localiser. Le roi Dirhen sombra dans la dépression et négligea ses fonctions, la pègre et les malfrats prirent alors le contrôle de la ville. A son arrivée dans Pandushba, le paladin ne peut que remarquer les oppressions et violences que la populace subissait de la part des criminels… Le chevalier décida alors de prendre la défense des opprimés à la place de la milice. Il traqua les membres de la pègre un par un mais à chaque gang qui tombait, un autre prenait sa place… Il comprit alors que s’il voulait sauver les citoyens de cette ville, il aurait besoin de l’aide du doge, mais le seul moyen de le sortir de sa torpeur était de retrouver Raka, la princesse… Le chevalier avait désormais un nouvel objectif.

Son enquête le mena à travers toute les lieux insolites de la ville jusqu’au dock où il découvrit que la princesse avait été enlevée sur un navire en direction du continent de Saramindu. Le chevalier prit alors le premier navire en direction du sud. Par le triste hasard, son navire fut attaqué par un équipage pirate, bien que se battant tel un tigre, le chevalier fut capturé par les flibustiers et mis en cale. Depuis sa prison, le paladin réussit à s’échapper et a créer une émeute de prisonniers sur le navire et à capturer le capitaine qui à la grande surprise du chevalier se trouvait être Raka. En effet, la princesse avait orchestré son propre enlèvement afin de naviguer libre sur les flots. En lui expliquant la situation de son pays, la princesse décida qu’il serait mieux pour elle de rentrer afin de calmer la criminalité.

Malheureusement la malchance fut de partie pour le voyage de retour, une tempête emporta le navire dans les abysses… Le chevalier, Raka et l’équipage furent sauver de leur funeste destin par un groupe d’Ondins dans le besoin. En effet ces derniers avaient perdu un de leur membre dans une crypte ,connue notoirement pour abriter une liche, lors d’une mission de récupération. Reconnaissant de l’action de ses sauveteurs, le Chevalier d’Opale s’aventura avec la Rakshasa et les autres membres de l’équipage qui souhaitaient eux aussi rendre la pareil aux Ondins. Le donjon fut dangereux et plusieurs membre du groupe n’en revinrent pas en vie… Mais la liche fut vaincue, et le jeun Ondin sauvé. Ayant payé leur dette, ils rentrèrent à Pandushba. En voyant sa fille, Dirhen sortit de sa léthargie et entreprit de renforcer la milice afin de lutter contre la criminalité de la cité, de son côté Raka avait été claire sur ses désirs d’aventure et de liberté, elle devint alors capitaine de son propre navire et explora les océans, participant grandement à la cartographie des régions connues de Sycarius. Quant au Chevalier d’Opale, il disparu sans même demander récompense… Probablement parti pour une autre aventure.

De toutes les histoires qui circulent sur ce personnage plus proche du Mythes que de l’histoire, on retient que le Chevalier Opale était toujours prêt à aider ceux dans le besoin et ce sans contrepartie ou peur du danger… Une aventure en amenant sans cesse une autre, son désir d’aider trouvait toujours un problème à résoudre.


L'Historien.

0 vue

Clos du Drossart 6, bte 11/A | Bruxelles, 1180 | dunrolealautre@gmail.com | Tél : +32 474 862 345

Dral A.S.B.L. – n° 811842983 - arrondissement judiciaire de Bruxelles

  • Discord
  • Facebook Social Icône
  • Youtube
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now